Evènement BPM / ECM Perceptive live le 20 novembre

A l’occasion du lancement de ses nouvelles technologies, Perceptive Software, division autonome et indépendante de Lexmark International, éditeur de logiciels de gestion de contenu d’entreprise (ECM) et de gestion des processus métiers (BPM), organise son événement européen Perceptive Live, dont l’étape française se tiendra le 20 Novembre à Paris.

PerceptiveLive ! – le RoadShow européen de Perceptive Software – passera par Paris le 20 novembre 2012

5 témoignages clients, 5 démonstrations live

et un invité d’honneur : Aimé Jacquet

A l’occasion du lancement de sa gamme complète de logiciels de capture de données, gestion de contenu, gestion des processus et recherche d’entreprise (search), Perceptive Software, l’éditeur mondial de solutions d’ECM et de de BPM, vient à la rencontre de ses clients, prospects et partenaires, lors de son premier roadshow européen, Perceptive Live ! sur le thème « Gardez le contrôle et la visibilité totale de vos applications et données stratégiques ! »

Suite à l’acquisition de 3 nouvelles entreprises, Brainware, Isys et Pallas Athéna, Perceptive Software, la division logicielle du groupe Lexmark International, présente sa plateforme intégrée, ainsi que le positionnement de ses nouvelles offres. Une approche qui permet aux clients de garder un contrôle et une visibilité parfaite sur leurs applications et données stratégiques, sans perdre de vue leurs objectifs. Des notions qui seront également abordées par Aimé Jacquet lors de son intervention.

Et parce que les cas concrets sont toujours plus parlants que les messages marketing, c’est autour de 5 témoignages clients, que Perceptive Software animera ses sessions dédiées à la Capture intelligente, à la recherche d’entreprise (search), à la gestion de contenu et des processus métiers.

Ainsi, 5 pôles de démonstrations live auront également lieu autour des métiers clients :

– Ressources Humaines = gestion du dossier du personnel

– Finance = gestion des factures, comptes fournisseurs’

– Légal = gestion des contrats

– Santé = gestion du dossier patient

– Et en exclusivité la solution Capture mobile avec Solution Composer de Lexmark

« Cette première édition s’appuie sur le fondement de notre activité, d’accompagner nos clients au quotidien pour leur apporter une meilleure intelligence de travail nécessaire à leurs prises de décisions, surtout dans un contexte économique incertain » déclare Isabelle Saladin, responsable Marketing, « Des fondamentaux et des valeurs, parfaitement illustrés par Aimé Jacquet »

www.perceptivesoftware.fr

REX des normes aerospatial-defense : temoignage client le 20 novembre

La transition des entreprises des domaines spatial, défense et aéronautique aux nouvelles normes aéronautiques et spatiales EN 9100 est en cours d’achèvement. Alors que débute l’application de l’EN 9104-1 décrivant les modèles structurels et organisationnels des entreprises.

LRQA, leader mondial de l’audit et de la certification de systèmes de management d’entreprises à valeur ajoutée, vous propose de partager un retour d’expérience de la mise en place de cette nouvelle norme et de sa certification, selon un schéma complexe, au travers du témoignage de MESSIER BUGATTI DOWTY, l’un des acteurs majeurs du domaine aéronautique et précurseur de l’applicabilité de cette norme au niveau monde.

Rejoignez-nous donc le 20 novembre à Paris pour un partage d’expérience entre professionnels du secteur aéronautique. Au plaisir de vous rencontrer ! Inscription gratuite sur https://www.lrqa.fr/actualite-agenda-evenements-salons/243712-table-ronde-paris-les-nouvelles-normes-des-domaines-spatial-dfense-et-aronautique.aspx

La conférence itSMF France va souffler ses 10 bougies !

La 10ème conférence itSMF France se tiendra, très prochainement : le 25 octobre 2012, au CNIT Paris La Défense (92), de 8h à 18h30.

Cette année, la conférence itSMF France va souffler ses 10 bougies !
Un moment à la fois solennel et festif pour tous nos adhérents, nos sponsors, nos partenaires, les écoles associées, et tous ceux qui oeuvrent dans leurs entreprises pour délivrer des services efficaces et performants.

Pour cette grande réunion de famille, nous avons l’immense honneur d’accueillir au sein de nos plénières des invités prestigieux : Les Plénières
* John Stewart, fondateur d’ITIL®
* Yves Caseau, directeur général adjoint Technologies, innovation & Services, BOUYGUES TELECOM
* Roland Jouvent, psychiatre, professeur à l’Université Pierre et marie Curie Paris VI
* Bernard Stiegler, philosophe et sociologue
Chacun, dans son domaine, apportera son regard sur la phase de TRANSITION et la valeur qu’elle génère.

L’itSMF France a le plaisir de vous annoncer également la création d’un nouvel internet : www.itsmf.fr
Via ce site, l’itSMF France met à votre disposition, les publications de ses travaux et réflexions sur les bonnes pratiques (ITIL®, ISO 20000, CMMI, e-scm, Cobit).

Nous vous invitons cette année à échanger sur le thème suivant : Les Services IT et la chaine de valeur agile
La valeur d’un service réside dans sa valeur d’usage. Favoriser l’usage c’est savoir :

– Offrir des services pour lesquels les clients, à l’instant considéré, ont une forte attente
– Offrir de nouveaux services objet d’une différentiation (innovation)
– Offrir des services fiables
– Offrir des services au juste prix. La valeur attendue par le client se concrétise par la mise à disposition de l’application complète ou partielle qu’il a demandée. De plus le produit délivré se doit d’être immédiatement opérationnel afin que le Client puisse instantanément générer de la Valeur Métier.

Devant un tel constat, nous avons tendance à nous stimuler pour mettre de nouveaux services en production et ce de manière plus fréquente (alignement aux besoins des utilisateurs) et le plus rapidement possible. A contrario, les nouvelles versions d’applications mises en production se doivent d’être plus fiables et leurs contenus être le fruit d’une concertation étroite avec le client dans un objectif de « Time to Market ».

Au regard de cette analyse nous vous proposons de nous interroger plus particulièrement sur comment l’agilité peut se concilier avec un référentiel comme ITIL®, contribuer à son enrichissement et augmenter la valeur des services délivrés.

L’objectif de la Conférence 2012 est de partager autour du cycle de vie du service IT et plus particulièrement de la phase de Transition, pivot entre l’univers du développement et celui de la production IT et sans aucun doute celle où la création de valeur potentielle est la plus forte.

Un nouveau métier est en train de naître celui de « Transition Manager ».
Anticiper, participer, échanger et contribuer à des thèmes d’actualité est le challenge que nous vous proposons pour 2012.

Pour cette 10ème édition de la Conférence, l’itSMF France vous propose : 5 filières

– Valeurs & services
– Construction de la transformation
– Agilité
– Pilotage de la performance
– Le forum du service Ces filières seront présidées par des personnalités clés dans le monde de l’IT:

* Florence Pétard, manager Process & Tools, ALSTOM
* Richard Collin, professeur, directeur de l’Institut de l’Entreprise 2.0 GEM, directeur associé Nextmodernity, vice-président AFNet
* Laurent Sarrazin, directeur de l’ITEC Agile Center, SG-CIB
* Benoît de Savignac, ingénieur performance, Bouygues Telecom
* Thierry Chamfrault, directeur Qualité, Méthodes & Processus, Technip Corporate Services

Le succès de la mise en place des filières lors de la dernière conférence, nous confirme leur légitimité et nécessité pour l’ensemble des adhérents de l’itSMF France.

Chaque participant pourra se laisser guider selon les thématiques proposées et selon sa propre appétence. Il pourra approfondir un thème tout au long de la journée ou s’il le souhaite réaliser un panaché « sur mesure » en piochant au sein de chaque filière.

Les communautés de partage servent de support au « Forum du Service »
Ce partage d’expériences se prolonge tout au long de l’année au sein de communautés de partage.

En 2012, les 9 thèmes proposés sont :

– Un Système d’information de l’IT unifié
– Marketing de services & l’IT

– P rocessus et agilité
– De la mesure à la QSE
– Qualité des services et fournisseurs
– Le contrat agile
– L’organisation du provider de service
– Service IT et sociologie
– Le référentiel des mauvaises pratiques

Les travaux de chaque communauté donnent lieu à des résultats tangibles et concrets. Il a été retenu d’éditer annuellement un livre blanc pour chacun des thèmes.

Nous comptons sur chacun pour pérenniser ce nouveau mode de fonctionnement au sein de l’itSMF France ; que vous soyez Partenaire, Client, Utilisateur, Chercheur, Etudiant, Enseignant, …

Les entreprises seront aussi à l’honneur avec les trophées itSMF France 2012

La 7ème édition du Trophées « Implémentation ITIL® »
La reconnaissance de la meilleure implémentation des bonnes pratiques ITIL® sera réalisée par un jury indépendant en plénière devant la communauté IT.
Depuis 6 ans, nous avons l’honneur de récompenser des lauréats prestigieux :

– 2011 : Bouygues Telecom
– 2010 : Casino – Lynkbynet – JM Bruneau
– 2009 : La Poste DSI Corp – Mairie de Rueil Malmaison
– 2008 : Fromageries BEL – La Poste Direction Courrier
– 2007 : Soitec – Systalians
– 2006 : Alcan – Sofinco La 2ème édition du Trophée « FACIL’ITIL® »

L‘itSMF France propose de favoriser des outils innovants favorisant la mise en confiance des utilisateurs :
Ce trophée récompense les solutions innovantes, centrées sur un usage facilité d’éléments clés du référentiel ITIL® et idéalement partagés entre clients et fournisseurs. Ces outils devront avoir été adoptés par des fournisseurs et clients qui portent témoignages de leur satisfaction pour les avoir aidés à implémenter ou à inspirer une démarche de gestion de service.
L’année dernière le lauréat fût :

– 2011 : SRM Vision

Comme chaque année, la conférence offre de : Nombreux Lieux d’échanges

Les partenaires Gold de l’itSMF France, lors de workshops, vous réservent également des démonstrations sur les innovations IT :

Workshops Sponsors Gold

o Projet de transformation, Teamup consulting
o Make it easy, BMC Software
? Les sessions d’échanges permettront à chacun de partager autour des 5 filières thématiques développées par l’itSMF France.

4 séances matinales vous seront proposées : Les Matinales

L’actualité d’ITIL®, Vincent Douhairie, Directeur Général, Amettis
Epices agiles, Laurent Sarrazin, Directeur de l’ITEC Agile Center, SG-CIB
Résultats de l’enquête « Marketing de la DSI » réalisée par l’ITSMF et Talisker Consulting, Maud Giraudeau, pilotage de projets, Talisker Consulting
Résultats clés de l’étude – Approches et besoins des entreprises pour la migration des applications dans le cloud, Laetitia Bardoul, analyste senior, MARKESS International
? Workshop éditeur et campus : Workshops Editeurs – Campus

A propos de l’itSMF France : L…itSMF France, association à but non lucratif, joue un rôle central dans l…élaboration et la promotion des meilleures pratiques de la Gestion de Services Informatiques en France, et en particulier d’ITIL®. L…itSMF France organise des séminaires et des conférences, commercialise et traduit des ouvrages autour d…ITIL®. Ses membres sont issus des sociétés utilisatrices de Services Informatiques du secteur privé ou public, des SSII, des éditeurs de logiciels, des consultants. L’itSMF France est un des 52 chapitres de l’itSMF International. | www.itsmf.fr – www.itsmfi.org

Urgent : accréditation des laboratoires, un calendrier serré

Les laboratoires n’ont plus que quelques semaines pour déposer leur demande d’accréditation aux nouvelles normes ISO
Spécialiste de l’accréditation des laboratoires et de la certification des entreprises, Capital et Qualité Conseil alerte les laboratoires de biologie médicale sur l’agenda très serré qu’ils devront suivre pour être accrédités ISO 15189 et ISO 22870« En 2016, tous les laboratoires devront être accrédités sur les normes ISO 15189 et ISO 22870 pour l’ensemble de leurs métiers. Ces normes ont été adoptées par Comité Européen de Normalisation (CEN) en avril 2007. » avertit Laurent Masschelier. « Ces accréditations sont extrêmement importantes pour eux, car il en va de la continuité de leurs activités ! ».

L’arrêté du 14 Décembre 2010, émis par le Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé, définit les conditions justificatives de l’entrée effective d’un laboratoire de biologie médicale dans une démarche d’accréditation.

Les laboratoires n’ont donc plus le choix, et doivent s’engager dans cette démarche, dans le cadre d’un calendrier officiel:

* 31 octobre 2012 : date limite de dépôt d’une demande d’accréditation partielle, pour une évaluation initiale au plus tard le 31 mai 2013

* 31 mai 2013 : date limite de dépôt des preuves d’entrée dans la démarche d’accréditation

* 31 octobre 2013 : date limite de vérification, par le Cofrac, de l’entrée dans la démarche d’accréditation

* 1er novembre 2016 : date limite d’obtention de l’accréditation « totale »

Les consultants du cabinet interviennent dans de nombreux domaines de certifications/accréditations/agréments : ISO 9001, ISO 17025, ISO 17020 (inspection), BPL (Chimie, Pharmaceutique, Cosmétique), ISO 15189′ et de biologistes.

Téléphone & travail : l’interpénétration de la vie personnelle et de la vie professionnelle

Deux études – à l…initiative de l…éditeur Good Technology – dévoilent l’évolution des horaires de travail aux USA et au Royaume Uni et souligne l’interpénétration de la vie personnelle et de la vie professionnelle

Aux Etats-Unis

Plus de 80% des personnes interrogées continuent de travailler quand elles ont quitté le bureau – pour une moyenne de sept heures supplémentaires chaque semaine – presque une journée supplémentaire complète de travail. C…est un total de près de 30 heures par mois ou 365 heures supplémentaires chaque année.
Ils mélangent plus que jamais leur vie privée et leur vie professionnelle sur leurs téléphones. Alors que 60% le font simplement pour rester organisé, près de la moitié estiment qu…ils n…ont pas le choix parce que leurs clients exigent des réponses rapides.

31% des personnes interrogées admettent continuer à travailler à la maison car ils ont du mal à se « déconnecter ». La moitié des Américains ne peuvent même pas éteindre leur téléphone quand ils sont au lit, car ils lisent ou répondent à des emails professionnels même après s’être glissé sous les couvertures.

Ces heures supplémentaires sont devenues tellement banales que seulement un quart des 1 000 travailleurs interrogés ont dit que cette situation avait été une source de conflit avec leur partenaire. Signe de l’évolution du travail mobile, plus de la moitié ont déclarés que ce n’était plus un sujet de reproche de leur conjoint.

Autres chiffres marquants de l’étude US :
– 68% vérifient leurs emails avant 8h du matin · La moyenne des américains actifs regardent leur téléphone le matin à partir de 7h09 du matin ·
– 50% regardent leurs emails professionnels depuis leur lit · La durée d’une journée de travail s’accroit
40% continuent à suivre leurs emails après 22h
69% ne vont pas se coucher sans vérifier leurs emails professionnels · 57% regardent leurs emails professionnels même pendant une sortie familiale
38% vérifient régulièrement leurs emails professionnels à table.

Au Royaume Uni :

En moyenne, un actif britannique passe plus de 3 semaines par an en heures supplémentaires à répondre aux appels et emails professionnels de chez lui. 93% des personnes continuent de travailler une fois être parti de leur bureau ? pour un total de 3 heures et 31 minutes chaque semaine. Cela fait un total de 15 heures par mois ou 183 heures par an ? l’équivalent de 23 jours de travail supplémentaires par an.

Tandis que la moitié déclare le faire juste pour mieux s’organiser, 20% veulent impressionner leur patron en faisant des heures supplémentaires. Plus de 37% répondent à leurs emails professionnels au lit pour se tenir au courant. Mais ils utilisent également leur téléphone pour regrouper vie privée et vie professionnelle bien plus qu’avant.

Autres chiffres marquants de l’étude UK :
– 66% vérifient leurs emails avant 7h du matin. · La moyenne des britanniques actifs regardent leur téléphone le matin à partir de 6h51 du matin
– Plus d’un tiers répondent à leurs emails professionnels au lit · 61% lisent et répondent aux emails professionnels pendant leur transport · La durée d’une journée de travail s’accroit
– 15% continuent à suivre leurs emails après 22h · 65% ne vont pas se coucher sans vérifier leurs emails professionnels · 33% ne passent pas un samedi matin sans vérifier leurs emails professionnels
– 29% vérifient régulièrement leurs emails professionnels à table, et 16% déclarent répondre à leurs emails professionnels lors du diner
– 38% pensent que leur travail serait impossible sans les emails mobiles
– 15% des travailleurs britanniques ont deux téléphones, l’un pour le travail, l’autre pour un usage personnel
– 42% utilisent le même terminal pour leurs usages professionnels et privés

Et en France :
Good Technology a également présenté récemment les résultats de son étude en France avec l’IFOP dont voilà les principaux chiffres :
– 96% des cadres réalisent des activités privées au bureau
– Ils consacrent 4 heures en moyenne par semaine à leur métier en dehors du cadre professionnel
– 30% ne peuvent pas se passer de consulter leurs courriels professionnels en dehors de leur journée de travail
– Près de deux tiers (63%) des cadres interrogés déclarent qu’au cours des 5 dernières années, leur équilibre vie privée ? vie professionnelle a évolué, et ceci dans le mauvais sens pour 40%

Les 7 raisons pour lesquelles les processus et procédures ne sont pas lus et appliqués

Par essence, les procédures de travail doivent décrire et refléter la manière exacte de travailler dans une entreprise. A ce titre, l’implication des collaborateurs dans la description des procédures qui les concernent est l’une des clés du succès de leur application ultérieure.

Pourtant, de nombreux établissements – publics et privés – constatent que leurs collaborateurs n’adoptent pas certaines procédures. Il est en effet regrettable de voir que les procédures ne sont pas utilisées ou pas connues alors que des ressources considérables ont été investies pour les décrire. Sont-elles trop compliquées, difficilement accessibles ou encore désuètes ?
Autant de questions qui méritent d’être posées afin de trouver des solutions concrètes et ainsi créer des procédures efficaces et utiles.

A travers ses nombreuses expériences clients, Optimiso Group SA a recensé les  principales raisons pour lesquelles les procédures ne sont pas lues ou appliquées et vous livre ici un panel de solutions testées et approuvées sur le terrain.

Pour en savoir plus:

 https://www.optimiso.com/fr/informations/newsletters/115-nd0612-les-7-raisons-pour-lesquelles-les-processus-et-procedures-ne-sont-pas-lus-et-appliques

Source : https://www.optimiso.com

43e Journée mondiale de la normalisation

Moins de déchets, de meilleurs résultats – accroître l’efficacité des normes – 43e Journée mondiale de la normalisation.
Le 14 Octobre 2012.

La journée mondiale de la normalisation est célébrée chaque année le 14 Octobre pour rendre hommage aux efforts de milliers d’experts dans le monde entier qui collaborent au sein CEI, l’ISO et l’UIT pour élaborer des normes internationales volontaires qui facilitent le commerce, la diffusion des connaissances et la diffusion des progrès technologiques .

Le thème de la Journée mondiale de la normalisation 2012 est, «Moins de déchets, de meilleurs résultats – accroître l’efficacité des normes".

Source : https://www.iso.org/iso/home/news_index/news_archive/news.htm?refid=Ref1656

Responsabilité sociale et compétitivité : un nouveau modèle pour l’entreprise ?

Colloque Responsabilité sociale et compétitivité : un nouveau modèle pour l’entreprise ?
 
Le Centre d’analyse stratégique a organisé le 01/02/2012 un colloque : Responsabilité sociale et compétitivité : un nouveau modèle pour l’entreprise ?
Comment présenter la RSE ? La Commission européenne définit la RSE comme l’intégration par l’entreprise de préoccupations sociales et environnementales dans leurs activités commerciales et dans leurs relations avec les parties prenantes.
L’OCDE ajoute que l’on attend des entreprises qu’elles respectent les différentes lois qui leur sont applicables et qu’elles doivent dans la pratique répondre à des attentes sociétales qui ne sont pas inscrites dans ces textes de loi.
L’intérêt de la RSE est que ces exigences s’imposent aux entreprises, lesquelles ont des responsabilités dépassant le simple cadre légal. En effet, respecter la loi est une obligation mais on attend davantage de la part des entreprises. Il n’est toutefois pas possible de leur imposer une telle démarche.
 
Cette journée de travail consacrée à la responsabilité sociale des entreprises (RSE) en a en montré tous les aspects, en a retracé l’évolution historique et a mis en exergue son application dans les entreprises, grandes et petites.
Dans un premier temps, Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d’analyse stratégique (CAS) a présenté un état des travaux qu’a réalisé le CAS sur ces questions.
Une première table ronde a abordé les pratiques actuelles des entreprises en matière de RSE et les conseils qu’elles peuvent suggérer à cet égard.
Une seconde table ronde a été consacrée à l’impact économique et au rôle que la RSE joue en termes de compétitivité, qui ne sont plus à démontrer. M. Daniel Lebègue a participé à ces deux tables rondes en qualité de président de l’Institut français des administrateurs et de l’Observatoire de la responsabilité sociale des entreprises.

 

Source : https://www.orse.org/

La performance et l’EFQM pour les PME

L’EFQM, un modèle hors normes

Comment passer de la co-errance à la cohérence La compétitivité et la pérennité d’une PME sont fonction de plusieurs paramètres : les compétences, les investissements, l’offre et la dimension commerciale, etc… mais aussi les pratiques de management et d’organisation.

Ces pratiques vous apportent 6 résultats tangibles : 1. Elles aident à maîtriser votre croissance 2. Elles évitent de perdre des clients 3. Elles renforcent le potentiel de savoir-faire de l’entreprise 4. Elles contribuent fortement à motiver le personnel 5. Elles permettent de gagner des clients 6. Elles agissent sur la maîtrise et la réduction des coûts.

Est-ce que vous souhaitez vraiment :
-Disposer d’un cadre managérial, véritable guide de l’équipe dirigeante pour piloter la performance économique et sociétale
-Donner du sens à vos multiples démarches en fédérant les acteurs autour d’un référentiel intégrateur
Obtenir des résultats financiers et non financiers dans la durée Etre capable de vous adapter rapidement à un environnement instable
-Piloter l’incertain avec des actions d’amélioration « petits bouillons » et « grosses bulles »
S’appuyer sur une grille d’approche de votre activité en systémique, non prescriptive
-Passer du concept de conformité à une norme vers une orientation performance/compétitivité autour de pistes de progrès Si vous cochez au moins 3 propositions, c’est donc le moment de comprendre comment l’EFQM peut aider votre PME à atteindre ses objectifs.  Le CLUB FRANCILIEN PROGRES PERFORMANCE en partenariat avec l’EFQM organise l’atelier du mardi 02 Octobre 2012 de 9h30 à 12h30 au 51 rue de Châteaudun 75009 PARIS 

Source : https://www.mfq-iledefrance.org

ISO 14001

DEXTRAL – structure de conseil de quinze consultants – a engagé une démarche de développement durable. Fondée en 1995 par Jean-Michel LABRUNIE, la société, qualifiée ISQ OPQCM* et certifiée ISO 9001, est désormais certifiée ISO 14001. En effet, afin de limiter l’influence de ses activités sur l’environnement, DEXTRAL – prestations de conseil pour améliorer la qualité et la compétitivité des entreprises – a ainsi engagé un projet visant à intégrer un système de management environnemental à son système qualité.

Un projet d’entreprise qui a influencé certaines dispositions organisationnelles ; en particulier celles relatives à l’organisation ainsi qu’à la gestion des déplacements consultants. L’idée étant, à terme, de réduire les émissions de CO2, mais aussi de diminuer les temps et les coûts de déplacement.

Une démarche qui s’est aussi concrétisée par la mise en place d’une charte des bonnes pratiques destinées à guider les comportements de chacun : éco-conduite, réduction des coûts d’impression, …

DEXTRAL, qui réalise des prestations dans ce domaine  www.dextral.fr se devait d’être exemplaire. Au-delà, ce projet, qui a permis à l’entreprise de prendre la mesure de son impact environnemental ainsi que de la règlementation en vigueur a aussi constitué une opportunité de réduction des coûts.

La société vise désormais la certification OHSAS 18001 – management de la santé et de la sécurité des personnes au travail.

*ISQ OPQCM : Organisme de qualification des prestations intellectuelles ; ici le conseil en management

Source : https://www.dextral.fr