IMPLEX participe aux Trophées de l’Innovation INOVA-CIM2013

Implex sort son nouveau logiciel de caractérisation et vérification des enceintes climatiques et thermostatiques

La licence Metroview2 Enceintes climatiques et thermostatiques a été conçue et réalisée selon les normes NF X 15-140 et ISO IEC CEI 60068-3.

Cette nouveau logiciel permet de :

–          Caractériser et vérifier les enceintes climatiques et thermostatiques
–          Gérer 1 à 3 enceintes
–          Tracer les performances des enceintes en température et/ou hygrométrie
–          Importer les informations par fichier, les saisir ou les acquérir automatiquement
–          Vérifier les résultats calculés : moyennes, écarts-types, incertitudes de mesure, lois de distribution…pendant le déroulement des opérations
–          Choisir la plage de stabilité pour déterminer la conformité
–          Éditer des rapports et certificats normalisés
–          Sauvegarder les configurations des moyens, des processus et leurs incertitudes de mesure associées
–          Intervenir sur site en mode déconnecté.

Metroview2 Enceintes est interfacé avec notre logiciel de gestion de parcs d’instruments de mesure. Ce nouveau logiciel permet :

Avant la caractérisation/vérification :

–          Récupérer les spécifications métrologiques des moyens de mesure mis en œuvre dans le processus
–          Récupérer les données des enceintes climatiques et thermostatiques

Après la caractérisation/vérification :

–          Créer l’intervention dans la fiche de vie de l’équipement de mesure dans Split4®
–          Exporter les résultats de caractérisation ou de vérification

 

 

Source : https://www.implex.fr/

Documents et archives : les règles de conservation

Le guide européen de conservation des documents : pour aider les entreprises à savoir

quelles informations conserver et pendant combien de temps … élaboré par le cabinet Iron Mountain

maintenant disponible gratuitement en version française ici…

Source : https://www.ironmountain.fr/conservation

1ère édition de l’Académie Scientifique de Communication & Entreprise sur le thème de la RSE

Pour la première fois en France, le monde de la recherche universitaire rencontre des professionnels de la communication, et échange avec eux autour du thème de la RSE.

Créé en 2011, le Comité Scientifique de Communication & Entreprise, piloté par Thierry Libaert (enseignant en Sciences de l’Information et de la Communication à l’Université Catholique de Louvain, Maître de conférence à Science Po et Conseiller au Comité Economique et Social Européen), présente son premier événement : l’Académie Scientifique.
Sept chercheurs se rassemblent le 10 septembre prochain au sein de la Chambre de Commerce et d’Industrie de région Paris Ile-de-France pour présenter leurs travaux autour de la RSE. Face à eux, des professionnels de la Communication réagissent et confrontent ces résultats à leur réalité.

LES CHERCHEURS

Françoise Bernard, Professeur des Universités, Directrice de l’IRSIC – Aix Marseille Université
Béatrice Jalenques, Directrice du Centre des Sciences Humaines – INSA Toulouse
Patrice de la Broise, Maître de conférences en sciences de l’information et de la communication – Université Lille 3
Valérie Swaen, Professeur à la Louvain School of Management et à l’IESEG School of Management – Lille
Fabrice Larceneux, chercheur au CNRS – Université Paris-Dauphine
Romain Huet, Chercheur – Université Rennes 2
François Allard, Doctorant Contractuel – Université Paris IV

LES COMMUNICANTS

Valérie Martin, Chef du Service Information et Communication – Ademe
Alexandra Pasquer, Directrice de la Communication – Groupe Solendi
Virginie Alonzi, Directrice Adjointe Communication & Marketing / Développement Durable – Bouygues Construction
Christophe Feuillet, Directeur de la Communication – GRTgaz
Matthieu Richet, Directeur de la RSE – Groupe Casino
Denis Marquet, Directeur de la Communication du groupe – Crédit Agricole S.A.
Alima Marie, Directrice de l’information, de la communication et du dialogue avec la Société – ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail).

Un format dynamique a été privilégié pour cette première édition : interventions courtes de chacun des 7 binômes – composé d’un chercheur et d’un communicant – autour de thèmes variés, qui balayent largement le champ de la RSE : parmi eux, « Communication et habitat social », « Analyse marketing de la communication responsable : l’efficacité des labels responsables » ou encore « Quelle communication sur des sujets sensibles ? L’exemple des pesticides et des OGM ».

Pour plus d’information, et pour s’inscrire, rendez-vous sur le site Internet de Communication & Entreprise, rubrique « Les Ateliers ».

https://academie-scientifique.coment.evenium.com

Mardi 10 septembre 2013 – 13h30 – 18h45 ; dans les locaux de la CCI Paris Ile-de-France, 27 avenue de Friedland, 75008 Paris

Programme:

14h – Accueil par Jean-Luc Letouzé, Président de Communication & Entreprise

Animation : Thierry Libaert, Professeur des universités, président du Comité Scientifique de Communication & Entreprise

14h15 – « La RSE et l’engagement des parties prenantes« 

Françoise Bernard, Professeur des universités, Directrice de l’IRSIC – Aix-Marseille Université
Valérie Martin, Chef du service communication et information – Ademe

14h45 – « Communication et habitat social« 
Béatrice Jalenques, Directrice du Centre des Sciences Humaines – INSA Toulouse
Alexandra Pasquer, Directrice de la communication – Groupe Solendi

15h15 – « Réputation et risque environnemental« 
Valérie Swaen, Professeur à la Louvain School of Management de l’Université catholique de Louvain, et à l’IESEG School of Management (Lille)
Christophe Feuillet, Directeur de la communication – GRTgaz

16h – « Professionnalisation des acteurs de la RSE« 

Patrice de la Broise, Maître de conférences en sciences de l’information et de la communication – Université Lille 3; Virginie Alonzi, Directrice adjointe communication et marketing développement durable – Bouygues Construction

16h30 – « Analyse marketing de la communication responsable : l’efficacité des labels responsables« 
Fabrice Larceneux, chercheur CNRS – Université Paris-Dauphine
Matthieu Riché, Directeur de la RSE – Groupe Casino.

17h – « Valeurs et RSE« 
Romain Huet, Chercheur – Université Rennes 2
Denis Marquet, Directeur de communication du groupe – Crédit Agricole S.A

17h30 – « Quelle communication sur des sujets sensibles, l’exemple des pesticides et des OGM« 
François Allard, Doctorant Contractuel – Université Paris IV
Alima Marie, Directrice de l’information, de la communication et du dialogue avec la Société – Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail).

Source : https://academie-scientifique.coment.evenium.com

Claude Cham réagit au référé de la Cour des Comptes sur la qualité

Suite au référé de la Cour des comptes et à la réponse du ministère du redressement productif, Claude Cham, président de l’Association France Qualité Performance, s’est félicité de l’éclairage mis sur la création de l’AFQP qu’il a activement soutenue et dont il est le président : « Le référé de la Cour des Comptes ouvre une période propice pour consolider la position de l’AFQP et pour amplifier son audience et ses actions. Dans sa réponse à la Cour des Comptes, le Ministre du Redressement Productif soutient la création de l’AFQP, reconnaît et met en avant la pertinence des actions entreprises tant sur le plan régional que national. Ainsi il reconnait nos actions comme un des piliers du renouveau en France en matière de qualité industrielle. »

M. Cham apporte valide les propositions du ministère :
– créer des réseaux régionaux de la Qualité,
– mettre en œuvre un groupe transverse traitant de la qualité dans les filières au sein du CNI
– promouvoir la qualité par l’exemple, en favorisant les échanges d’expériences,
– préparer des modules types d’enseignement de la Qualité,
– soutenir le Prix France Qualité Performance

Lançant un appel à adhésion, M. Cham souligne que son association a pour ambition de fédérer les acteurs de la qualité et souhaite participer pleinement à cette « équipe de France de la Qualité » voulue par le ministre.

La Matinale SGS sur le SME / ISO 50001 / CEE

L’ISO 50001, un challenge pour votre performance énergétique !

SGS vous propose une Matinale dédiée à la performance énergétique, le mardi 24 septembre 2013 de 8h30 à 12h30, à l’Hôtel Ibis – Paris Berthier Porte de Clichy (Paris 17ème).

Les intervenants experts SGS, accompagnés de l’ATEE et d’autres invités présenteront la norme ISO 50001, le dispositif des Certificats d’Economie d’Energie (CEE), les fiches d’opérations standardisées management de l’énergie (bonification niveaux 1 & 2) et feront le point sur la situation réglementaire.  

Programme détaillé :

(Programme et plan d’accès à télécharger en bas de page)

8h30 : Accueil

9h : Les enjeux de la transition énergétique
Questions – Réponses

9h30 : Qu’est-ce qu’un Système de Management de l’Energie (SME) : les fondamentaux – M. Daniel Cappe, Vice-Président de l’ATEE
Questions – Réponses

10h : La nouvelle directive européenne : loi du 17 juillet 2013, obligation et principe d’exemption – M. Nicolas Mercier, Responsable Environnement Bâtiment Durable SGS ENVIRONNEMENT
Questions – Réponses

10h30 : Présentation du Pôle National des Certificats d’Economies d’Energies (PNCEE) – M. Christophe Inard, Chargé de Mission à la DGEC (Direction Générale de l’Energie et du Climat) et au PNCEE
Questions – Réponses

11h : La démarche progressive de certification selon l’ISO 50001 et la bonification des certificats d’économies d’énergie (CEE) – M. Daniel Cappe, Vice-Président de l’ATEE
Questions – Réponses

11h30 : L’audit de certification ISO 50001 par SGS – Mme Nathalie Laplaud, Responsable d’audit ISO 50001 SGS ICS
Questions – Réponses

12h : Retour d’expérience d’une entreprise certifiée – M. Patrice Fila, Directeur Qualité et Développement Durable
Questions – Réponses

12h30 : Conclusion par SGS

Cette matinale d’information et d’échange vous permettra de poser toutes les questions qui vous animent autour de ce sujet.

Inscrivez-vous dès maintenant en cliquant ici, le nombre de places étant limité, l’inscription est obligatoire.

Contacts :
Cyril Manond
Directeur Marketing, Ventes et Communication

Charlène Demilly
Responsable Communication
t: +33 (0)1 41 24 83 02

Lieu de l’événement : Paris, France

Source : https://www.sgsgroup.fr/fr-FR/Local/France/Events/2013/09/Matinale-ISO-50001-et-CEE.aspx

La Cour des Comptes critique sévèrement la politique publique en matière de qualité, Montebourg répond

Poursuivant sa démarche d’aiguillon – et parfois de censeur – de l’action gouvernementale, le Premier Président de la Cour des Comptes souligne les insuffisances de la politique française en matière de qualité, dans un référé auquel les destinataires sont tenus de répondre.

Didier Migaud, Premier Président de la Cour des comptes, a ainsi adressé un référé (rendu public le 27 août dernier), au Premier ministre et à Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif, sur la politique publique en matière de qualité industrielle.

– La Cour constate que les actions menées par les pouvoirs publics en faveur de la qualité industrielle ne participent pas d’une démarche d’ensemble construite, avec des objectifs clairement identifiés et partagés, et des moyens publics inscrits dans la durée.
– Elle considère qu’une politique publique de la qualité industrielle ambitieuse pourrait s’inscrire dans un plan d’amélioration de la qualité des processus et des produits industriels, qui pourrait devenir un volet du Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l’emploi.
– La Cour a également formulé cinq recommandations.

Dans sa réponse très circonstanciée, Arnaud Montebourg,  ministre du redressement productif prend acte – point par point – des recommandations formulées dans le référé.
Il souligne notamment l’appui apporté par son ministère à la création de l’AFQP (Association France Qualité Performance) qui va dans le sens d’une meilleure coordination et d’un renforcement des actions des associations en matière de qualité, notamment auprès des PME.
De même, il rappelle les travaux de la mission pour la création d’une Marque France dont la stratégie repose précisément sur la qualité et qui pourrait conduire à un label Qualité France…

Accéder au référé publié par Didier Migaud et à la réponse d’Arnaud Montebourg :

https://www.ccomptes.fr/index.php/Publications/Publications/La-politique-publique-en-matiere-de-qualite-industrielle 

Le prochain 5 à 7 Qualité / AFQP

Les 5 à 7 Qualité : Association France Qualité Performance
Prochaine rencontre : mardi 24 septembre 2013 de 17hà 19h, à Paris (HAEC),

sur le thème :
Excellence managériale et responsabilité sociétale : même combat

Animé par 
Marc Bazinet : délégué qualité/environnement de la Direction des achats d’EDF. Président de la Commission générale « Système de management d’organismes » AFNOR. Chef de la délégation française à l’ISO/TC 176/SC2;
Antoine Bastin : enseignant à l’Université Paris-Est Marne la Vallée et Assesseur EFQM; conseiller stratégique chez AFNOR Développement, 
(ils sont les auteurs du livre « Excellence managériale et responsabilité sociétale », éditions AFNOR)

inscription en ligne :

https://www.eventbrite.fr/register?orderid=200893055537&client_token=ac59a2ef125b474d97b37d2d9b2af444&eid=7296982471 

les entreprises françaises attachées à la paperasse

Savez-vous que 50% des entreprises françaises conservent plus d’informations que ne le prescrivent les lois sur la rétention des données ?  C’est bel et bien un record en Europe qui montre l’attachement français à une « paperasse » le plus souvent inutile et parfois même illégale…

Iron Mountain et le cabinet d’avocats De Brauw Blackstone Westbroek publient un guide européen de rétention des informations pour aider les entreprises à savoir quelles informations conserver et pendant combien de temps :

https://public.adequatesystems.com/pub/attachment/264933/01895637712953801378199225231-eliotrope.fr/IM%20EU%20Retention%20Guide_France_v1.pdf?id=1002189

L’observatoire des préventeurs et de la prévention en séminaire

Séminaire « Conformités et certifications : apports combinés pour la performance des systèmes de management »
Le 17 septembre 2013 à MINES ParisTech
(60 Bd St Michel – 75272 Paris cedex 06)

Programme 

9h30 : Introduction par Jean-Marc RALLO, gérant de PREVENTEO
9h45 : L’observatoire des préventeurs et de la prévention en entreprise : enjeux et premiers acquis, par Franck GUARNIERI, directeur de recherche à Mines ParisTech
10h30: Etude de la relation entre « conformité et certification » : présentation des résultats de
l’enquête quantitative nationale Preventeo, AFNOR et Mines ParisTech par Thomas AUDIFFREN, Juriste Santé, Sécurité et Environnement, PREVENTEO

11h30 : La relation contrôleur / contrôlé (inspecteur / entreprise) est-elle négociable ? par Valérie
GODFRIN, Enseignant chercheur, Mines ParisTech
12h15 : « Certifié Conforme ! : solutions pour une performance durable » par Olivier PHILIPPE ,
Ingénieur Santé Sécurité Environnement, PREVENTEO
13h00-14h00 : pause déjeuner

14h00-17h00 : Ateliers démonstrations de la plateforme logicielle PREVENTEO

Inscription préalable
tél. 04 93 67 89 11 – sophie.pierini@preventeo.com

Contact : sophie.pierini@preventeo.com

s’initier à la norme ISO 26000 de responsabilité sociétale

La norme XP X30-029 propose des recommandations méthodologiques et des solutions opérationnelles pour identifier des domaines d’action prioritaires.

La norme ISO 26000 propose des lignes directrices permettant à toute organisation (publique ou privée) de questionner ses pratiques en matière de responsabilité sociétale. Pour favoriser son appropriation par toutes les organisations, des professionnels se sont mobilisés pour proposer, dans la norme expérimentale XP X30-029,  une méthode permettant :

  • une analyse progressive des domaines d’action et des parties prenantes ;
  • une implication progressive des acteurs internes ;
  • une détermination simplifiée des domaines d’action prioritaires.

La méthode proposée permet également d’objectiver et de démontrer la pertinence des actions mises en œuvre, ainsi que la réalité du dialogue avec les différentes parties prenantes (syndicats, associations de riverains, associations environnementales, collectivités où l’entreprise est implantée, relations avec les fournisseurs, les clients etc.).

La norme XP X30-029 répond à la première étape de démonstration de la crédibilité d’une démarche de responsabilité sociétale, selon la norme XP X30-027. Elle répond également à l’attente des utilisateurs de l’ISO 26000, exprimée à l’occasion des enquêtes réalisées par l’Observatoire français de ISO 26000, de disposer d’une méthode pour faciliter l’intégration de la responsabilité sociétale dans les organisations et d’outiller la norme ISO 26000 pour en faciliter son utilisation. www.observatoire-iso26000.afnor.org

Source : https://www.observatoire-iso26000.afnor.org