Axon’Cable se mobilise pour réduire son impact environnemental

Depuis un an, une dizaine d’entreprises de la région Grand Est s’efforcent de définir le cycle de vie de leurs produits fabriqués pour, à terme, limiter leur impact sur l’environnement. Cette démarche volontaire impulsée par la région Grand Est et l’Ademe s’appuie sur l’ISO 14001. Afin de soutenir les sociétés, la région a mis en place un parcours d’accompagnement collectif appelé Cyviso 14001. Cette étude montre déjà les impacts de la conception des liaisons d’interconnectique et connecteurs d'Axon’ Cable.

« Jusqu’à maintenant, on réfléchissait seulement à l’impact environnemental de la fabrication » déclare Stéphanie Achart, ingénieure bureau d’études chez le spécialiste de la conception et la fabrication d’interconnexions sur mesure, Axon’Cable. La démarche Cyviso consiste à définir le cycle de vie des produits fabriqués et estimer leur impact sur l’environnement. Elle fait appel à la traçabilité des matières premières, du choix de l’approvisionnement, du transport en amont ou en aval, de chaque étape de production, du choix de l’emballage jusqu’à l’élimination du produit.  Après avoir choisi un câble représentatif des différentes étapes de production, Axon’Cable a quantifié après une année d’étude l’impact de son activité sur l’environnement. Le résultat  : le choix des matières premières joue un rôle non négligeable sur l’impact environnemental du produit. La prochaine étude concernera sur les connecteurs, autres produits de la société.

Concevoir

Les ingénieurs ne devront plus seulement répondre à la question : «  quels matériaux utiliser pour mon client afin que le câble résiste à une température de 150°C et aux produits chimiques ? «  mais «  quels matériaux sélectionner pour mon client afin que le câble réponde à ses besoins avec un minimum d’impact sur l’environnement ? » Cette démarche nécessite donc une sensibilisation des ingénieurs du bureau d’étude et de Recherche et Développement. Ceux-ci devront intégrer ce point dès le développement et la conception du produit. L’enjeu est important : il s’agit d’encourager l’innovation environnementale tout en offrant des produits de qualité aux clients.

Consommer

Définir avec précision le cycle de vie des câbles ou connecteurs fabriqués est très important pour mettre en place des mesures qui permettront d’en réduire l’impact sur l’environnement. Cela passe également par leur utilisation et leur élimination une fois livrés chez le client. Dès la phase de co-engineering, il faut sensibiliser les clients au devenir de leurs produits, de leur présenter par exemple des solutions réutilisables, de diminuer l’épaisseur d’isolant tout en leur garantissant la qualité des produits.  

Un travail collectif

Cette démarche volontaire nécessite travail collectif. Des groupes de travail réguliers ont et sont organisés entre le bureau d’études, le service R&D et le service qualité. Une consultante extérieure experte dans la démarche ISO 14001 intervient dans ces groupes de travail pour en faciliter l’élaboration. Des audits croisés entre les entreprises volontaires sont aussi effectués. Cet accompagnement collectif permet de bénéficier du retour d’expériences des sociétés pour gagner rapidement en compétences dans le domaine. En tout cas, cette démarche à long terme changera les habitudes.

Lire la suite
Valérie Brenugat
J’ai toujours eu le goût des sciences et de la communication notamment écrite. C’est pour cette raison que j’avais choisi de faire des études de sciences et de communication. Puis une vingtaine d’années d’expériences dans les médias, l’industrie et les organismes de recherche m’ont permis de devenir la rédactrice en chef des revues Maintenance & Entreprise et Qualité Références.