googletag.cmd.push(function() { googletag.display('div-gpt-ad-1604911191437-0'); });

Enquête sur le métier de Responsable Qualité de Vie au Travail

Le métier de Responsable Qualité de Vie au Travail (QVT) est relativement nouveau et son importance encore trop méconnue dans les entreprises comme le confirment les responsables QVT sollicités dans l'enquête de la société Moodwork. C’est pourquoi le spécialiste de la QVT s'est donné pour mission de faire connaître ce métier à travers les résultats d’une enquête sur le métier de Responsable QVT en interrogeant 35 d'entre eux.
Lecture : 4 minutes

À ce jour, l’équipe Moodwork estime le nombre de Responsables QVT en France à 110. En 2020, selon l’étude, le responsable QVT a entre 30 et 50 ans. La plupart ont suivi ces formations : études RH (11%), études de droit (droit du travail, de la sécurité sociale, de la protection sociale…) pour 20% et études de psychologie du travail ou d’ergonomie (26%). Par ailleurs, 86 % des professionnels occupent le poste de responsable QVT depuis moins de 5 ans. De plus, les expériences professionnelles du panel avant d’occuper leur poste actuel sont très variées (RH, psychologue, responsable mission handicap, chargé de prévention…). L’enquête met aussi en avant que le métier de responsable QVT s’exerce dans des entreprises de tailles variées. Les professionnels interrogés agissent aujourd’hui sur un périmètre allant de 100 à plus de 10 000 salariés.

En outre, un responsable QVT travaille globalement sur 4 axes. Le premier concerne la mise en place et la gestion de la politique QVT dans l’entreprise. : l’organisation de formations sur les sujets QVT et RPS, la prévention des risques professionnels, des TMS (Troubles Musculo-Squelettique), etc. Le deuxième axe porte, quant à lui, sur l’organisation de la vie au travail : l’aménagement des espaces ou la mise en place d’actions de bien-être comme le sport au travail. En outre, le troisième axe est l’accompagnement des collaborateurs et des managers. Cela inclut la gestion des problématiques individuelles, l’optimisation des conditions de travail et la conciliation vie professionnelle/vie privée, l’accompagnement des managers dans une démarche de management positif. Enfin, le soutien de la fonction RH est le dernier axe : servir de soutien aux RH en cas de situations compliquées et de RPS, aider dans le processus d’intégration des nouveaux collaborateurs… Si le métier de Responsable QVT n’est pas encore clairement défini, plus de 70% des personnes interrogées estiment exercer finalement d’autres fonctions en plus de celles d’un responsable QVT : des missions RH et RSE, responsable des nouvelles formes de travail (télétravail et digitalisation des outils), responsable du service social, psychologue du travail, référent handicap, ergonome et Office management.

Par ailleurs, le responsable QVT est à l’origine de nombreux changements dans l’entreprise permettant, à terme, d’améliorer le bien-être des collaborateurs et surtout de donner du sens à leur travail. Ces changements concernent la création de la politique QVT, l’animation de la vie d’entreprise, la mise en place de diverses démarches QVT (Prévention des risques psychosociaux, politique handicap, dialogue social), l’amélioration des conditions de travail (conciliation vie professionnelle/vie privée, réponse aux besoins des salariés, régulation de la charge de travail), l’amélioration de l’environnement de travail (par exemple, la création de salles de détente et de sieste, la mise en place d’activités sportives ou encore l’accueil des enfants en cas de grève) et l’amélioration de la santé au travail (création de réseaux de prévention avec des médecins du travail, psychologues, assistantes sociales, etc.).




Lire la suite
Valérie Brenugat
J’ai toujours eu le goût des sciences et de la communication notamment écrite. C’est pour cette raison que j’avais choisi de faire des études de sciences et de communication. Puis une vingtaine d’années d’expériences dans les médias, l’industrie et les organismes de recherche m’ont permis de devenir la rédactrice en chef des revues Maintenance & Entreprise et Qualité Références.
Sur le même sujet

Mercury Systems a choisi la plateforme de fabrication 4.0 et IIoT FactoryLogix d’Aegis

Mercury Systems, spécialiste des technologies dans l’aéronautique et la défense, a choisi  la plateforme FactoryLogix d’Aegis, fournisseur mondial de logiciels de gestion des opérations industrielles (MOM). En acquérant une plateforme globale de fabrication 4.0, Mercury pourra rapidement accomplir sa transformation digitale. Elle pourra ainsi contribuer à la standardisation internationale tout en assurant un haut niveau […]

Skema Business School : formation sur la parité dans le capital investissement

La grande école de management a créé pour France Invest trois parcours de formation et une série de masterclasses et d’ateliers sur les thèmes de la parité et de la performance. Ces parcours ont débuté en juin 2021. Le premier parcours « Femmes dans les conseils » est destiné aux femmes qui exercent ou souhaitent exercer une fonction au sein d’un organe de gouvernance. Couplé au module […]

Une certification pour la protection des systèmes instrumentés de sécurité face au cyber-risque

La maîtrise des compétences des intervenants est un élément primordial de toute politique de sécurité fonctionnelle. L’Ineris a créé le référentiel de certification Quali-SIL afin de répondre à cette exigence et participer ainsi à l’amélioration de la sécurité des procédés. Avec les formations préparant à la certification, les candidats peuvent acquérir l’ensemble des compétences afin […]