Symbiose : première usine d’assemblage électronique du futur inaugurée par le Groupe Lacroix 

Lacroix, groupe équipementier technologique international, inaugure Symbiose, sa nouvelle usine d’assemblage électronique à la pointe de la technologie, située à Beaupréau-en-Mauges (49). Complètement digitalisée et automatisée, elle s’appuie sur des experts industriels pour se positionner sur des besoins de production à grands volumes de cartes électroniques ou à forte complexité. L'entreprise se positionne sur les marchés industriel, domotique, automobile, aéronautique et défense.
Lecture : 3 minutes


Portée par l’activité Electronics de Lacroix, l’usine Symbiose mise sur une technologie de pointe pour devenir un exemple de réindustrialisation du territoire incluant les standards de l’industrie 4.0. Vincent Bedouin, PDG de Lacroix déclare : “Symbiose représente un terrain d’expérimentation et de savoir-faire d’excellence au service des industriels français. Ces choix traduisent la volonté de gagner en compétitivité tout en relocalisant des expertises dans le but de réduire la dépendance de la France vis-à-vis de l’international”.

Nicolas Dufourcq, Directeur général de Bpifrance remarque, quant à lui, : “De part sa dimension territoriale et la qualité du projet qui associe innovation et responsabilité environnementale et sociétale, Symbiose incarne le renouveau industriel du pays. C’est en transformant nos industries vers ce modèle que nous les rendrons plus conquérantes et qu’elles retrouveront naturellement leur place centrale dans notre économie”.

Avec une stratégie “Smart Industry” qui privilégie l’automatisation et la digitalisation, Lacroix a décidé de miser sur des outils industriels de pointe, en pérennisant son implantation et ses emplois dans le Maine-et-Loire. Le but de Symbiose est de doubler son chiffre d’affaires en 10 ans afin d’atteindre 100 millions d’euros d’ici 2027.

L’expertise d’outils industriels français prometteurs
Pour parvenir à cet objectif de développement, le groupe s’appuie notamment sur le savoir-faire d’industriels français. Avec Exotec, première licorne industrielle française qui conçoit des solutions robotiques, Symbiose répond aux besoins de préparation de commandes de grands volumes. Les robots “Skypod” de la start-up lilloise permettent de gagner en productivité, de diminuer les facteurs de pénibilité et de réduire les risques d’accidents du travail. La nouvelle technologie « double deep » permet d’augmenter la densité des racks de 20 % par rapport à un système classique. Cette association montre le potentiel de productivité émanant d’une collaboration entre French Tech et French Fab.

Une usine qui intègre les réalités humaines et environnementales
De plus, la volonté de créer une usine dont la conception prend en compte la gestion de l’énergie, la gestion des flux entrants et sortants, leur optimisation, la sécurisation des données, la flexibilité et l’évolutivité du site.

Pour le bien-être de ses collaborateurs, l’entreprise a développé une usine dont les équipements peuvent enregistrer les informations capables de gérer au mieux les paramètres ambiants comme la luminosité, la qualité de l’air, le confort acoustique et la ventilation.

Lire la suite
Valérie Brenugat
J’ai toujours eu le goût des sciences et de la communication notamment écrite. C’est pour cette raison que j’avais choisi de faire des études de sciences et de communication. Puis une vingtaine d’années d’expériences dans les médias, l’industrie et les organismes de recherche m’ont permis de devenir la rédactrice en chef des revues Maintenance & Entreprise et Qualité Références.