googletag.cmd.push(function() { googletag.display('div-gpt-ad-1604911191437-0'); });

Bretagne Développement Innovation expose au CFIA

Afin de garantir la qualité et la sécurité dans la chaîne d’approvisionnement alimentaire mondiale, l’industrie agroalimentaire doit moderniser continuellement son outil de production (automatisation, digitalisation…). Dans sa mission d’accompagner ces transitions, Bretagne Développement Innovation (BDI) a réuni plusieurs agro-équipementiers du territoire afin d'imaginer de manière collaborative des solutions à intégrer sur l’équipement de production. Ces innovations seront présentées sur le plateau de l’Usine Agro du Futur au Carrefour des Fournisseurs des Industries Agroalimentaires, du 8 au 10 juin prochain au parc des expositions de Rennes.
Lecture : 5 minutes
Equipement de production de Bizerba-Luceo

Exigences et besoins des consommateurs, marchés de plus en plus segmentés et fluctuants, défis à relever pour nourrir la planète, l’industrie agroalimentaire doit sans cesse s’adapter afin de continuer à être compétitive.

Les leviers à activer pour rester dans la course

Dans une enquête menée par BDI auprès des industriels de l’agroalimentaire et de ses équipementiers, plusieurs leviers ont été notés afin d’améliorer le process de production : la flexibilité (30%), le contrôle des process (28 %), la gestion des ressources (22%), le rendement (18%), la qualité (14%), la sécurité alimentaire (14%)…

Selon Guillaume Briend, en charge du programme Agretic chez BDI : « les modèles industriels et les outils doivent faire preuve de plus de modularité et d’agilité d’autant que l’usine voit croitre les demandes particulières de ses clients. Il y a quelques années, ces commandes spécifiques ne représentaient que 10% de la production. Aujourd’hui, ce chiffre frôle les 50%. L’apport des nouvelles technologies permet de trouver une partie des solutions pour répondre à ces enjeux. »

Des technologies numériques à la hauteur des enjeux

Les innovations présentées au CFIA apportent de la performance en termes de productivité, de contrôle-qualité, de traçabilité ou de sécurité alimentaire. Elles ont aussi été conçues pour optimiser la gestion des ressources (énergie, emballages, consommables…). Développée par l’entreprise Bizerba-Luceo, SealSecure figure parmi ces innovations. Ce système fait appel à la vision optique afin de contrôler la soudure des emballages alimentaires, les étiquettes et les informations qui s’y trouvent. Avec ces contrôles, il est possible d’éviter les opérations de reprise des défauts et les rappels de produits dus à des problèmes d’intégrité d’emballage… Lorsqu’un défaut est détecté, le produit est éjecté et grâce à un système d’alarme, l’opérateur peut corriger l’erreur en amont. Ce système garantit aussi une traçabilité totale grâce à un système de sauvegarde des images et l’édition automatique de rapports de la production. « Toutes les données sont enregistrées sur un serveur. Le client a toujours une vue d’ensemble sur la production, même après plusieurs mois », déclare Martin Taube, responsable de Bizerba-Luceo.

La société PhotonLines développe, quant à elle, des solutions optiques afin de « sublimer la vision humaine dans l’industrie », comme le remarque Eric Giummarra, responsable commercial Ouest chez PhotonLines. Avec ces technologies dotées de caméras spectrales, il est possible de caractériser la matière même de l’aliment : analyses colorimétriques, physico-chimiques… « Sur un filet de poulet, par exemple, on va être capable de dire où est le gras, où est la chair, quelle est la qualité de la viande ou bien recueillir des valeurs telles que le taux d’humidité, le taux de protéines, etc. », ajoute Eric Giummarra. 

Un accompagnement dans la transition

BDI a été missionnée en 2018 afin d’accélérer le volet « Usine agroalimentaire du futur » du programme Agretic. Ce volet consiste à accompagner les transitions des filières agroalimentaires sur le territoire et à moderniser leur outil industriel.  Dans ce cadre, il assure des actions destinatinées à des agro-équipementiers afin de faire progresser la filière alimentaire : enquêtes sur les besoins, ateliers de montée en compétences, mises en relation business, groupes de travail autour de la ligne de production du futur, actions de promotion (événementielle ou digitale)… Le programme régional Agretic vise à développer l’usage des technologies numériques dans les filières agricoles et agroalimentaire bretonnes. Il s’inscrit dans la stratégie régionale « Innover et bien produire pour contribuer à faire rayonner la Bretagne du bien-manger ». Financé par la Région Bretagne, ce programme est piloté par Bretagne Développement Innovation, en partenariat avec l’écosystème breton de l’agroalimentaire (pôle de compétitivité, centres techniques, …).

Lire la suite
Valérie Brenugat
J’ai toujours eu le goût des sciences et de la communication notamment écrite. C’est pour cette raison que j’avais choisi de faire des études de sciences et de communication. Puis une vingtaine d’années d’expériences dans les médias, l’industrie et les organismes de recherche m’ont permis de devenir la rédactrice en chef des revues Maintenance & Entreprise et Qualité Références.
Sur le même sujet

Mercury Systems a choisi la plateforme de fabrication 4.0 et IIoT FactoryLogix d’Aegis

Mercury Systems, spécialiste des technologies dans l’aéronautique et la défense, a choisi  la plateforme FactoryLogix d’Aegis, fournisseur mondial de logiciels de gestion des opérations industrielles (MOM). En acquérant une plateforme globale de fabrication 4.0, Mercury pourra rapidement accomplir sa transformation digitale. Elle pourra ainsi contribuer à la standardisation internationale tout en assurant un haut niveau […]

Skema Business School : formation sur la parité dans le capital investissement

La grande école de management a créé pour France Invest trois parcours de formation et une série de masterclasses et d’ateliers sur les thèmes de la parité et de la performance. Ces parcours ont débuté en juin 2021. Le premier parcours « Femmes dans les conseils » est destiné aux femmes qui exercent ou souhaitent exercer une fonction au sein d’un organe de gouvernance. Couplé au module […]

Une certification pour la protection des systèmes instrumentés de sécurité face au cyber-risque

La maîtrise des compétences des intervenants est un élément primordial de toute politique de sécurité fonctionnelle. L’Ineris a créé le référentiel de certification Quali-SIL afin de répondre à cette exigence et participer ainsi à l’amélioration de la sécurité des procédés. Avec les formations préparant à la certification, les candidats peuvent acquérir l’ensemble des compétences afin […]