googletag.cmd.push(function() { googletag.display('div-gpt-ad-1604911191437-0'); });

Kyocera nommée « Leader de l’engagement fournisseur » par l’organisme à but non lucratif CDP

Kyocera est élue « Leader de l'engagement fournisseur » par l'organisme à but non lucratif CDP, en récompense de ses efforts environnementaux, et ce pour la seconde année consécutive. Elle s'est distinguée par les réductions de gaz à effet de serre tout au long de sa chaîne de valeur. Sa nouvelle nomination atteste les efforts continus de l'entreprise en faveur de la durabilité.
Lecture : 3 minutes
Rideau vert de Kyocera

Pour la seconde année consécutive, selon le cinquième rapport annuel du CDP, Carbon Disclosure Project, sur les fournisseurs, la société japonaise Kyocera a été reconnue « Leader de l’engagement fournisseur » par le CDP, organisme international à but non lucratif. Ce succès résulte de l’engagement de Kyocera à réduire les gaz à effet de serre tout au long de sa chaîne de valeur. L’entreprise Kyocera dont le siège social est situé à Kyoto, figure parmi les premiers fournisseurs mondiaux de composants en céramique fine pour l’industrie technologique. Cette récompense a déjà été décernée pour la première fois à Kyocera en 2019, quatre ans après la fondation du CDP. À ce moment-là, le groupe Kyocera s’était fixé comme objectif environnemental de réduire d’ici le 31 mars 2030 ses émissions de gaz à effet de serre, incluant ses émissions internes et les émissions issues de sa chaîne d’approvisionnement, de 30 % par rapport aux niveaux de l’année 2013.
La liste de 2020 comprend près de 80 entreprises japonaises, et Kyocera a été désignée comme meilleure société tout en haut du classement. Grâce au système de publication mondial créé par le CDP, l’impact environnemental des entreprises peut être révélé, en se focalisant sur les trois domaines du changement climatique, de la durabilité des forêts et de la sécurité de l’eau.
Kyocera a notamment été récompensée pour la qualité irréprochable de sa transparence et de sa performance environnementales, obtenant la note de « A » parmi plus de 5800 sociétés évaluées en 2020. Cette reconnaissance a permis d’inclure Kyocera à la « A List 2020 » du CDP honorant ainsi les entreprises les plus avant-gardistes.
Par ailleurs, la conscience environnementale de Kyocera a été mise en avant par le Wall Street Journal l’année dernière. Parallèlement aux distinctions du CDP, le quotidien international a inclus Kyocera dans sa liste des « 100 entreprises du monde possédant la meilleure gestion durable » en 2020. Pour ce classement, les analystes ont examiné les critères de durabilité de plus de 5500 sociétés cotées en bourse, établissant Kyocera parmi les 100 premières.
Fondé au Royaume-Uni en 2000, le CDP est un organisme international à but non lucratif représentant les investisseurs institutionnels dans la publication et l’analyse d’informations provenant de grandes sociétés concernant leur impact sur le changement climatique, leurs émissions de gaz à effet de serre, leur gestion de l’eau et d’autres questions environnementales.

Lire la suite
Sur le même sujet

Mercury Systems a choisi la plateforme de fabrication 4.0 et IIoT FactoryLogix d’Aegis

Mercury Systems, spécialiste des technologies dans l’aéronautique et la défense, a choisi  la plateforme FactoryLogix d’Aegis, fournisseur mondial de logiciels de gestion des opérations industrielles (MOM). En acquérant une plateforme globale de fabrication 4.0, Mercury pourra rapidement accomplir sa transformation digitale. Elle pourra ainsi contribuer à la standardisation internationale tout en assurant un haut niveau […]

Skema Business School : formation sur la parité dans le capital investissement

La grande école de management a créé pour France Invest trois parcours de formation et une série de masterclasses et d’ateliers sur les thèmes de la parité et de la performance. Ces parcours ont débuté en juin 2021. Le premier parcours « Femmes dans les conseils » est destiné aux femmes qui exercent ou souhaitent exercer une fonction au sein d’un organe de gouvernance. Couplé au module […]

Une certification pour la protection des systèmes instrumentés de sécurité face au cyber-risque

La maîtrise des compétences des intervenants est un élément primordial de toute politique de sécurité fonctionnelle. L’Ineris a créé le référentiel de certification Quali-SIL afin de répondre à cette exigence et participer ainsi à l’amélioration de la sécurité des procédés. Avec les formations préparant à la certification, les candidats peuvent acquérir l’ensemble des compétences afin […]