Les caméras intelligentes de Cognex pour de nombreux avantages à la Smart Factory de Schneider Electric à Plovdiv.

Lecture : 7 minutes

Martin Yordanov, responsable Méthodes & Maintenance de l’usine Schneider Electric de Plovdiv (Bulgarie), a connu des difficultés pour inspecter les soudures avec des techniques de vision industrielle conventionnelles. Quand le site bulgare a du choisir un partenaire pouvant fournir une solution permettant d’améliorer le processus d’inspection des soudures, il a fait appel à son propre écosystème de partenaires, Schneider Electric Exchange.

« À l’aide de la plateforme Schneider Electric Exchange, nous communiquons avec nos partenaires de manière fiable et efficace. Nous partageons les idées et les bonnes pratiques de nos domaines respectifs« , précise Martin Yornadov. « Nous avons décidé de collaborer avec Cognex car c’est un partenaire que nous connaissons bien« , ajoute-t-il.

Une solution centralisée pour améliorer la production

Compatibles avec de nombreux protocoles industriels, les caméras intelligentes de Cognex peuvent communiquer avec tout type d’automate industriel ou système externe, note Christophe Denis, Global Account Manager de Cognex.

 » Avec Cognex, nous avons réussi à développer plusieurs solutions qui nous ont aidés à fabriquer des produits de meilleure qualité « , se réjouit Martin Yordanov. Par exemple, la caméra intelligente In-Sight D900 de Cognex avec technologie de Deep Learning intégrée a aidé l’usine à améliorer la gestion de son processus de soudage.

« Toutes les fonctions intelligentes sont embarquées dans la caméra. En d’autres termes, il est inutile d’associer un ordinateur ou un contrôleur externe au système« , explique Christophe Denis. « Avec la technologie de Deep Learning embarquée, les utilisateurs peuvent combiner l’intelligence artificielle et une gamme complète d’outils classiques de vision industrielle.« 

Christophe Denis remarque que les solutions de Deep Learning intégrées aux caméras intelligentes de Cognex apprennent par l’exemple. « Un réseau neuronal est un programme qui apprend en fournissant quelques images ou des exemples de pièces opérationnelles ou de pièces défectueuses. Sur la base de cette expérience, le système peut automatiquement séparer le bon grain de l’ivraie « , déclare-t-il.

« Avec le développement des solutions d’inspection utilisant le Deep Learning, les applications utilisées dans notre usine sont en mesure de donner plus facilement des résultats nettement plus précis ce qui nous permet de livrer des produits de qualité conformément aux délais convenus avec nos clients » ajoute Martin Yordanov. « Associé à la caméra In-Sight D900, le lecteur de code-barres Dataman fourni par Cognex assure un niveau d’efficacité maximum à nos processus ». La plateforme EcoStruxure permet à l’usine de contrôler le processus avec efficacité, tandis que la solution de Cognex permet d’améliorer la production de produits de haute qualité. 

Selon Christophe Denis, les systèmes de Cognex peuvent détecter les défauts avec une plus grande précision. Cela permet de réduire les rebuts sur les lignes de production, ainsi que de diminuer les opérations de reprise manuelle.

Résultat : les entreprises pourront économiser de l’énergie, diminuer leur consommation de matières premières et améliorer la productivité de leurs effectifs, explique le Global Account Manager de Cognex.

En améliorant la visibilité sur les lignes de production et en automatisant le processus d’inspection, l’usine a réussi à augmenter la satisfaction des clients avec des produits prêts à l’emploi et des pertes minimes d’un bout à l’autre du processus de fabrication, note Martin Yordanov. « Nous espérons économiser 40 000 euros par an et avons déjà réussi à réduire le volume de déchets à un niveau insignifiant« . Grâce aux partenariats entre Cognex et Schneider Electric, le retour sur investissement prévu sera inférieur à deux ans, selon Martin Yordanov.

Une collaboration efficace basée sur la confiance

 » C’est l’une des forces de Cognex : nous pouvons compter sur plus de 400 partenaires agréés à travers dans le monde, pour intégrer nos solutions et fournir des services locaux à nos clients « , témoigne Christophe Denis. « Nous travaillons directement avec nos clients pour promouvoir nos solutions et définir les bonnes solutions que nos partenaires devront intégrer. C’est ainsi que fonctionne Cognex« .

Concernant l’orientation de ce partenariat, deux axes de co-innovation et de développement se distinguent. Tout en se félicitant de l’adoption croissante du Deep Learning et de l’intelligence artificielle dans les inspections et les solutions de traçabilité, Christophe Denis précise : »Le premier concerne les usines et le développement des partenariats mondiaux que nous avons initiés il y a plusieurs années« , . Le deuxième point porte sur le développement de solutions communes avec Schneider Electric.

« Compte-tenu de notre solide savoir-faire en vision industrielle, et de l’expertise acquise par Schneider Electric dans l’analyse des données de processus industriels, notamment avec la solution EcoStruxure Machine Advisor, le potentiel de collaboration est considérable« , indique Christophe Denis pour qui la fusion de différentes solutions et expertises au sein d’une approche commune apportera nécessairement de la valeur ajoutée aux clients.

Plusieurs solutions de Cognex sont d’ores et déjà présentes sur la plateforme Schneider Electric Exchange ; d’autres seront prochainement disponibles, parmi lesquelles le système de vision In-Sight 2800 lancé en début d’année.

Lire la suite
Valérie Brenugat
J’ai toujours eu le goût des sciences et de la communication notamment écrite. C’est pour cette raison que j’avais choisi de faire des études de sciences et de communication. Puis une vingtaine d’années d’expériences dans les médias, l’industrie et les organismes de recherche m’ont permis de devenir la rédactrice en chef des revues Maintenance & Entreprise et Qualité Références.
Sur le même sujet

Thierry Charvet, nouveau directeur Industriel Renault Group

Thierry Charvet, diplômé de l’École Polytechnique, a débuté sa carrière en 1993 chez Renault, à la direction de la Recherche comme ingénieur. En 1996, il rejoint l’usine de Flins afin d’assurer successivement des responsabilités au sein du service Qualité et au département Montage et Tôlerie. En 2006, il devient directeur de projet Mégane puis, en […]

Alliance entre Segula Technologies et Teeptrack pour proposer 15% de gains de performance aux industriels

La mesure précise du degré d’efficacité de la production industrielle est un défi majeur pour tous les secteurs de l’industrie car les pertes de productivité coûtent cher. La mise en place d’indicateurs de performance, basée sur la consolidation et l’analyse des données collectées auprès des machines, des lignes d’assemblage et des ateliers d’une usine, est […]

Cyril Dion : son regard sur les facteurs du changement chez La Poste

Dans ce documentaire d’une vingtaine de minutes, l’auteur, réalisateur et militant écologiste engagé, Cyril Dion, rencontre des acteurs de ce changement. Les deux facteurs, Gisèle et Yohan, expliquent d’abord comment ils intègrent dans leur quotidien ces actions en faveur du climat. Massification des chargements, mutualisation des tournées, voitures électriques et vélo-cargo… : voici des actions […]