Sinopec : de son rapport RSE au certificat de navigabilité

China Petroleum & Chemical Corporation's (HKG: 0386, « Sinopec ») a récemment publié son Rapport sur la responsabilité d'entreprise 2021, mettant en avant son développement de l'énergie propre avec 104 de ses filiales reconnues comme « Entreprise verte » et une réduction annuelle des émissions de carbone de 2,38 millions de tonnes. De plus, elle a obtenu un certificat de navigabilité pour la première production à grande échelle de biocarburants en Chine.

« Sinopec s’acquitte de sa responsabilité en tant qu’entreprise citoyenne mondiale. Nous nous alignons sur la tendance au développement de la mondialisation économique et sur l’ouverture de la Chine, soutenant l’initiative « la Ceinture et la Route » (Belt and Road Initiative ou BRI en anglais) et favorisant pleinement l’exploration et le développement du pétrole et du gaz, les services de génie pétrochimique, le commerce des produits chimiques, des équipements et des matériaux, les investissements dans les entrepôts et plus encore, afin de promouvoir une coopération mutuellement bénéfique avec de nombreux pays et régions au service du développement durable de l’économie et de la société mondiales », a affirmé Ma Yongsheng, présidente de Sinopec.

En outre, Sinopec effectue des travaux de recherche sur l’empreinte carbone et la participation continue aux échanges de carbone. En 2021, elle a enregistré 9,7 millions de tonnes de volume d’échange de carbone avec une valeur de transaction de 414 millions de yuans (61 millions de dollars) et a créé de façon innovante l’usine-jardin « Niukouyu Wetland » et l’usine verte « Egret Garden ».

En soutenant la revitalisation rurale, l’entreprise a fourni son aide à des partenaires afin de promouvoir le développement durable dans huit comtés et 616 villages, investissant un total de 192 millions de yuans (28,29 millions de dollars) et assurant la présence de 940 employés dans les villages.

Par ailleurs, le programme Lifeline Express de Sinopec a aidé plus de 50 000 patients atteints de cataracte, tandis que son programme Drivers’ Home a établi 2 178 foyers pour les conducteurs de camions et 3 520 « stations de soins ». Sinopec est aussi engagée activement dans la lutte contre la pauvreté et a investi 192 millions de yuans (28,29 millions de dollars US) en 2021 afin de soutenir les régions défavorisées.

En outre, Sinopec Zhenhai Refinery of China Petroleum & Chemical Corporation a obtenu un certificat de navigabilité pour le biocarburéacteur délivré en septembre dernier par l’Administration de l’aviation civile de Chine (CAAC). Le premier lot de biocarburéacteur a été expédié à l’usine Airbus (Chine) de Tianjin. Puis le carburant, dérivé de l’huile de cuisson usagée, sera utilisé pour des vols nationaux en Chine. Ce sera la première fois que le biocarburéacteur produit à grande échelle desservira l’industrie de l’aviation en Chine.

Grâce à ce certificat de navigabilité, Sinopec peut vendre le biocarburéacteur produit à la raffinerie de Sinopec Zhenhai à des exploitants aériens à l’échelle nationale. La raffinerie, située dans le district de Zhenhai à Ningbo, dans la province de Zhejiang, présente une capacité de traitement annuelle de 100 000 tonnes et adopte la technologie de production de biocarburants (SRJET) de Sinopec. Le premier lot de l’usine, en juin, a permis de produire environ 600 tonnes de biocarburéacteur.

« Grâce au certificat de navigabilité, la raffinerie de Sinopec Zhenhai peut maintenant vendre du biocarburéacteur à l’ensemble du marché de l’aviation civile. Nous continuerons d’élargir le marché et la chaîne d’approvisionnement pour construire une chaîne complète de biocarburéacteurs dans l’industrie », a déclaré Mo Dingge, PDG de la raffinerie de Sinopec Zhenhai.

La Chine a des normes strictes pour la certification de navigabilité. Au préalable, des experts du Centre de certification de navigabilité de la CAAC ont effectué des évaluations sur place à la raffinerie de Sinopec Zhenhai qui ont couvert toutes les étapes de l’exploitation, y compris le système de gestion de la qualité du biocarburant, la gestion et le contrôle du processus de production, stockage, transport, test et analyse des échantillons.

Enfin, Scientific Certification Systems a décerné à la raffinerie la première certification mondiale de carburant aviation durable RSB. Cela représente un passage clé pour entrer sur le marché international. Comparé au kérosène d’aviation traditionnel à base de pétrole, le biocarburéacteur peut diminuer les émissions de carbone jusqu’à 50 % tout au long de son cycle de vie.

Lire la suite
Valérie Brenugat
J’ai toujours eu le goût des sciences et de la communication notamment écrite. C’est pour cette raison que j’avais choisi de faire des études de sciences et de communication. Puis une vingtaine d’années d’expériences dans les médias, l’industrie et les organismes de recherche m’ont permis de devenir la rédactrice en chef des revues Maintenance & Entreprise et Qualité Références.
Sur le même sujet

Qualité Références change de propriétaire !

logo AFQP

Chères lectrices et chers lecteurs de Qualité Références, nous avons décidé, en tant qu’éditeur de presse professionnelle, de passer le flambeau à l’Association France Qualité Performance (AFQP). Celle-ci a donc fait l’acquisition de la revue et en est désormais l’heureuse propriétaire.  Avant même cette acquisition, l’AFQP participait déjà activement au sein du comité de rédaction de la revue Qualité […]

Un « Pôle Jeunes Générations » et une publication d’un article dans le Livre blanc de France Qualité pour les jeunes diplômés et étudiants de la Qualité

« Nous ressentions l’envie et le besoin d’appartenir à une communauté, de nous constituer en réseau professionnel, d’échanger sur nos parcours, orientations, salaires, expériences, de partager des conseils, et de nous professionnaliser plus rapidement. C’est pourquoi nous avons créé puis rejoint le Pôle Jeunes générations au sein de France Qualité. C’est une véritable chance de […]

Le groupe industriel Socomec obtient la certification ISO/CEI 27001

69% des cyberattaques ont visé des entreprises en 2021, 11% des hôpitaux. Ces intrusions sont en hausse exponentielle depuis 2020 comme l’e relève ‘affirme l’ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes). L’industrie est aujourd’hui le deuxième secteur le plus touché. La cyber-sécurité représente donc un enjeu stratégique majeur. La sécurité de ses produits et […]