Guess déploie la plateforme QIMAone pour numériser ses opérations de contrôle qualité

Qima, spécialiste mondial du contrôle qualité et des audits RSE pour le compte de marques et d’importateurs, ont déployé sa plateforme QIMAone chez Guess. Cette entreprise de mode numérise ainsi ses opérations de contrôle qualité dans sa chaîne d’approvisionnement mondiale, en déployant la plateforme digitale dans ses centres de distribution. Le but : maîtriser les risques en matière de qualité, en collaboration étroite avec ses fournisseurs. Un enjeu de taille pour la Marque qui a mis la qualité au centre de sa stratégie de fidélisation clients sans disposer de sites de fabrication en propre.
Lecture : 4 minutes

Créée il y a 40 ans par les frères Paul et Maurice Marciano, Guess est désormais une marque mondiale de l’habillement et des accessoires, présente dans plus de 100 pays et qui emploie plus de 15 800 collaborateurs. Une réussite qui repose sur une exigence forte en matière de sourcing responsable et de qualité des produits. Selon Cristina Binda, Quality Control Manager chez Guess : « Le secteur de la mode est extrêmement concurrentiel (…) S’assurer de la qualité de nos produits est essentiel pour le maintien de notre image de marque et donc pour la fidélisation de nos clients ».
Sans unités de production en propre, et avec des fournisseurs répartis dans le monde entier, la marque Guess se trouve confrontée à un certain niveau de complexité (renforcé par la pandémie) pour obtenir une qualité à la hauteur de ses attentes. Par exemple, les inspections sont souvent réservées par les fournisseurs au dernier moment avant la livraison, rendant complexe leur organisation et la détection exhaustive des problèmes dans un temps si court. Guess devait aussi faire face à la difficulté de l’hétérogénéité et de l’éparpillement des données d’inspection, effectuées dans des tableaux Excel disparates, parfois écrites à la main sur papier. La digitalisation du contrôle qualité est alors la clé. Ainsi, Guess a choisi de déployer la plateforme QIMAone dans ses centres de distribution.
Depuis 2 ans, Guess était déjà client de Qima, un spécialiste mondial du contrôle qualité et des audits RSE pour les marques et les importateurs (vêtements, jouets, électronique …). En déployant la plateforme QIMAone, l’entreprise de mode réunit tous les acteurs de sa supply-chain mondialisée en une seule plateforme centralisée et s’assure ainsi que ses produits correspondent à ses standards de qualité. L’application peut être employée par les inspecteurs de la marque et des usines ainsi que des inspecteurs externes. En collectant des données via la plateforme, Guess a désormais des analyses et des reporting performants pour gérer efficacement son contrôle qualité, et anticiper les défauts produits en amont avec les fournisseurs.

Cristina Binda affirme :  » Nous sommes fiers, malgré la pandémie de Covid-19, d’avoir pu maintenir notre programme de contrôle qualité, et notamment d’avoir commencé à mettre en oeuvre QIMAone dans nos centres de distribution. Nous collaborons main dans la main avec Qima depuis plus de deux ans, et tout au long de cette période incertaine et difficile de pandémie, notre partenariat s’est renforcé et a progressé pour couvrir davantage d’aspects de notre chaîne d’approvisionnement, y compris sa digitalisation.« 


Sébastien Breteau, Président et fondateur de Qima, déclare, quant à lui, : « Il est indispensable de déployer des outils innovants et performants pour gérer les risques qualité inhérents aux supply-chains mondialisées. QIMAone permet aux marques comme Guess de bénéficier des meilleures pratiques en vigueur dans le métier du contrôle qualité. Ainsi, grâce au numérique, tous les acteurs de la chaîne sont alignés au même instant sur un cadre commun de contrôle qualité. Avec QIMAone, Guess accroît ainsi de manière significative sa visibilité et son agilité en matière de supply-chain et de qualité produits.»

Lire la suite
Valérie Brenugat
J’ai toujours eu le goût des sciences et de la communication notamment écrite. C’est pour cette raison que j’avais choisi de faire des études de sciences et de communication. Puis une vingtaine d’années d’expériences dans les médias, l’industrie et les organismes de recherche m’ont permis de devenir la rédactrice en chef des revues Maintenance & Entreprise et Qualité Références.